Je signe l’appel au boycott citoyen des élections européennes. Et je vous invite à faire de même…

boycott 2019 small

J’ai moi-même signé cet appel (à lire ci-dessous ou en cliquant ici) hier soir et je vous appelle à faire de même. Signez, relayez, diffusez, et faîtes signer cet appel avant de passer à l’acte le jour J.

Pour ma part, je n’ai pas toujours été partisan de l’abstention. J’ai d’ailleurs toujours voté dans le passé à cette élection.

Mais cette fois, il faut user d’une autre arme : le boycott ! C’est-à-dire faire campagne activement pour que le peuple s’abstienne et dise à tous ceux qui se présentent à lui d’aller se faire foutre.

Oui, je suis convaincu désormais, depuis des mois, de la nécessité de soutenir et de faire activement campagne pour le boycott.

Parce que nous devons tout faire pour délégitimer complètement l’Union Européenne, à défaut de pouvoir la démanteler dès avant l’élection. Pour cela, nous devons faire la grève du vote.

Comme le dit très justement ce texte :

« Le devoir de tout citoyen, lorsqu’une élection est organisée démocratiquement, et que son résultat peut avoir un effet politique réel sur les institutions, est d’utiliser son droit de vote conquis de haute lutte.

Ce n’est pas le cas de l’élection au « Parlement » européen. (…) Cette élection n’est qu’une farce électorale. Elle n’a d’autre but que de SIMULER un acte démocratique et légitimer ainsi tout le système de l’U.E.

C’est un devoir citoyen de voter quand le suffrage sert à la souveraineté du peuple, c’est aussi un devoir civique de refuser de voter quand le suffrage vise à détruire la souveraineté nationale et populaire. »

Donc fixons-nous un objectif ambitieux (mais atteignable) : 80% d’abstention ! Et plus encore si possible !

Cela ne sera pas le dernier acte du combat à mener contre l’UE, mais le premier d’une nouvelle époque.

Cet appel devrait donc être diffusé partout, encore et encore. Chaque jour, chaque semaine. Je vous demande tous de prendre votre part à la tâche. Je vous en remercie par avance.

Il faut que nous parvenions à convaincre le peuple que, cette fois, il ne faut plus voter pour de prétendus opposants, qui ne sont que des cautions du système quand ils ne sont pas carrément de purs bonimenteurs, de purs mystificateurs, de vrais traîtres en puissance !

Le peuple français, depuis le viol de sa décision référendaire de 2005 par le coup d’État du scélérat Traité de Lisbonne adopté par les députés et sénateurs réunis en Congrès en 2008, est de toute façon radicalement hostile à l’UE d’où les forts taux d’abstention aux élections européennes.

Mais une partie de ce peuple hostile à l’UE a toujours voté pour des listes prétendument contestataires de l’UE. Ce qui n’a jamais eu aucun effet, sinon celui d’offrir aux heureux élus, une bien belle rente de situation car le mandat de député européen est le plus chèrement rémunéré. Comme le dit une de mes amies proches : « Y’A BON ! »

Que les inquiets ne soient pas terrorisés à l’idée qu’on leur abandonne ce Parlement car le « Parlement » européen n’en est pas un. Il n’a aucun des pouvoirs ordinaires des Parlements : il ne fait pas la loi, il ne contrôle pas l’Exécutif. Car les commissaires sont indépendants et la loi est déjà écrite dans les traités.

Donc qu’il y ait 1% de députés hostiles à l’UE, ou qu’il y en ait 100%, cela n’a absolument aucun effet. L’absolutisme capitaliste règne sans limite, et s’impose à tous.

Et avec lui, désormais, revient la menace de plus en plus grande de revivre un conflit mondial majeur, amorcé en Europe (sans doute en Ukraine).

Peuple Français : il y a de plus en plus urgence à ce que tu te saisisses du pouvoir.

Et si, en mai 2019, lorsque doit être organisé le suffrage pour cette élection européenne, le paysage politique et institutionnel n’a pas encore été bouleversé, eh bien tu devrais boycotter cette élection-mascarade.

Tu devrais faire mordre la poussière à tous les pitres, à tous les menteurs, à tous les mystificateurs qui osent solliciter ton soutien.

Nota: JE NE SUIS PAS membre du PARDEM mais cet appel est salutaire. Alors je le signe et je le relaie. Et croyez-moi, je vais donner de la voix ces prochaines semaines, ces prochains mois pour qu’il soit massivement appuyé et que le jour J, « les gens » (comme dit l’autre, qui sera reconnu par beaucoup de ceux qui me liront) se tiennent loin des isoloirs.

 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * 

Voici le texte de l’appel :

L’Union européenne (U.E.) et sa monnaie unique – un véritable sado-monétarisme – martyrisent les peuples sous le talon de fer de l’austérité à perpétuité. En 2019, cette politique et ce système devront être sanctionnés. Le meilleur moyen sera de délégitimer l’U.E., l’euro, les traités, la Commission, la Banque centrale européenne, la Cour de justice et le « Parlement » européen – tout le système – par une abstention massive, une véritable grève du vote. En 2009, l’abstention avait battu en France un record avec 59,4%, pour retomber à 57,6% en 2014. En 2019, il faut dépasser les 60% !

Le devoir de tout citoyen, lorsqu’une élection est organisée démocratiquement, et que son résultat peut avoir un effet politique réel sur les institutions, est d’utiliser son droit de vote conquis de haute lutte. Ce n’est pas le cas de l’élection au « Parlement » européen.

C’est le principe même de l’élection à un parlement européen qui doit être récusé. Un parlement, à l’échelle européenne, n’a pas lieu d’être car il n’existe aucun peuple européen susceptible, au moyen d’un État européen, de se former en communauté politique à l’échelle du continent et d’y exercer sa souveraineté. Si tel était le cas, les pouvoirs de ce parlement européen s’exerceraient nécessairement au détriment des pouvoirs des parlements nationaux.

Le vote de 2019 sera totalement stérile puisque le « Parlement » européen n’a pas les pouvoirs de faire évoluer l’Union européenne. Il ne possède aucune des prérogatives d’un vrai parlement : il ne peut pas changer les traités qui fondent l’U.E., ne peut pas voter l’impôt, n’a pas l’initiative des lois… En outre, que les libéraux, les sociaux-démocrates européens, les Verts, le Parti de la gauche européenne gagnent des sièges, ne changera rien aux orientations politiques puisque l’eurodroite et la social-démocratie pilotent ensemble les travaux parlementaires.

Le boycott des élections européennes servira aussi à dénoncer le double jeu politicien des partis qui adoptent un ton critique vis-à-vis de l’Europe et qui, pourtant, en acceptent le principe en présentant des listes aux élections. On ne peut en effet, d’un côté, prétendre vouloir sortir de l’euro et de l’Union européenne, et d’un autre côté vouloir entrer dans le système – dans lequel certains sont déjà entrés par la présence de députés européens – pour se goberger comme les autres. Ces partis cautionnent ainsi et profitent eux-mêmes de ces institutions qui leur garantissent des revenus substantiels.

L’élection au « Parlement » européen n’est qu’une farce électorale. Elle n’a d’autre but que de simuler un acte démocratique et légitimer ainsi tout le système de l’U.E. C’est un devoir citoyen de voter quand le suffrage sert à la souveraineté du peuple, c’est aussi un devoir civique de refuser de voter quand le suffrage vise à détruire la souveraineté nationale et populaire. D’ailleurs, pourquoi se faire prendre deux fois au même piège ? En refusant de tenir compte du NON français du 29 mai 2005 au référendum sur le traité constitutionnel européen, le système a démontré son caractère tyrannique et dictatorial. Aucune élection juste n’y est possible.

Face à cette entreprise d’effacement national et de régression sociale et démocratique, aucune des forces politiques françaises en lice lors des prochaines élections européennes ne porte de projet alternatif et progressiste. Certaines de ces forces annoncent leur participation à ces élections pour faire parler d’elles. D’autres, espérant obtenir quelques élus, veulent faire du « Parlement » européen une caisse de résonnance à leurs revendications. Ce ne sont qu’illusions et diversions. Illusions, car les grands médias ignorent les petites listes, tandis que l’absence de couverture médiatique des débats de ce « parlement » d’opérette interdit de donner le moindre écho aux mouvements euro-critiques. Diversions, car en participant à ce simulacre électoral, ces forces politiques cautionnent le système européen qu’elles prétendent dénoncer par ailleurs.

Seuls les citoyens qui se seront abstenus auront clairement délégitimé l’U.E. Leur acte sera un coup de tonnerre politique confirmant l’absence de toute crédibilité de l’Union européenne, la ridiculisant et ouvrant un espace sans précédent aux luttes populaires. Le véritable enjeu de cette mascarade électorale sera donc l’abstention citoyenne. À ce propos, la différence doit être clairement faite avec le vote blanc. Ce dernier est l’acte politique le plus efficace, lors des élections nationales, pour exprimer son rejet des forces politiques en présence lorsque l’on estime qu’il n’existe pas d’offre politique satisfaisante. L’enjeu des élections européennes n’est pas celui d’un manque d’offre politique, c’est celui du principe même de cette élection à laquelle il ne saurait être question de participer. En 2019, le meilleur choix pour manifester son mécontentement à l’égard de l’U.E. sera de boycotter activement l’élection européenne, c’est-à-dire de faire campagne pour le boycott !

Une réflexion sur « Je signe l’appel au boycott citoyen des élections européennes. Et je vous invite à faire de même… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.