Une certaine période de l’histoire de la Rome antique peut nous donner quelques leçons

J'arrive comme Brutus là où César règne – Medley Goku

La mort de César par Vincenzo Camuccini (1798)

*

Je vais me risquer à proposer un parallèle historique. Contrairement à ce que le choix iconographique que j’ai fait semble indiquer, je ne suis pas du tout en train d’appeler à l’assassinat de notre dirigeant du moment. Si je prends, comme base de départ de mon propos, un certain assassinat, c’est pour faire passer une idée qui n’a rien à voir avec un appel au meurtre.

Au mois de mars de l’an l’an 44 avant notre ère, Jules César, général auréolé de gloire notamment du fait de sa conquêtes « des » Gaules, est « dictateur ». Il a été nommé à cette fonction d’abord pour dix ans avec des pouvoirs constitutionnels, puis à vie et autorisé à porter en permanence la toge et la couronne des triomphateurs.

Mais le 15 mars 44 avant J.-C, il est assassiné. Suspecté de vouloir restaurer une monarchie et exercer un pouvoir exceptionnellement autoritaire et personnel, n’étant pas tout à fait « aux ordres » des patriciens du Sénat – les dominants de l’époque – il fut victime d’une conspiration organisée au sommet du pouvoir par de « très hautes » personnalités de la République romaine visant l’élimination de celui qui menaçait leur régime. Et cette fois, le complot d’État réussit. Tout du moins provisoirement…

Lire la suite Une certaine période de l’histoire de la Rome antique peut nous donner quelques leçons