Une dynamique politique positive pour rendre possible ce qui est nécessaire

Résultat de recherche d'images pour "se rassembler"

On prête à Armand Jean du Plessis, Cardinal de Richelieu d’avoir dit : « La politique est l’art de rendre possible le nécessaire ». J’ai choisi de me reposer sur cette citation pour donner son titre à ce billet de réflexions. Il m’a été inspiré ce dimanche soir par la lecture d’un billet intitulé « La catastrophe qui vient – Il n’y a vraiment plus de temps à perdre » que Denis Collin a publié le 15 janvier dernier sur son blog La Sociale et que l’on peut lire en cliquant ici.

Je l’apprécie tout particulièrement parce qu’il ne se contente pas de dresser un constat que tous, nous avons déjà posé. Il appelle à un sursaut en faisant converger et se « rassembler », en vue d’ « engager une dynamique positive » les « groupes », les « tendances », les « individus » qui « n’acceptent pas la décomposition sociale, politique et morale de notre monde », ces « gens qui, chacun de leur côté, affirment lutter pour la souveraineté nationale, la démocratie et les droits sociaux et qui devraient se retrouver pour mettre ensemble leurs idées, en balançant par dessus bord les vieilles étiquettes inutilisables de droite et de gauche ».

Lire la suite Une dynamique politique positive pour rendre possible ce qui est nécessaire

[Billet invité] « Jupitre est-il dangereux » me demandais-je en juin 2018… – Par Mathieu Morel

En cherchant complètement autre chose, je suis tombé sur cette vieillerie de juin 2018 [un billet de Mathieu Morel relayé par Régis de Castelnau sur son blog « Vu du droit »].

« Le roi possédait un miroir magique, don d’une fée, qui répondait à toutes les questions. Chaque matin, tandis que le roi se coiffait, il lui demandait :
Miroir, miroir en bois d’ébène, dis-moi, dis-moi que je suis le plus beau. Et, invariablement, le miroir répondait :
En cherchant à la ronde, dans tout le vaste monde, on ne trouve pas plus beau que toi. »

Une fois de plus, on aurait tort de ne voir, dans les outrances répétées – et de plus en plus sidérantes – que nous sert frénétiquement notre distingué Jupitre Überschtroumpführer, que de bénignes maladresses, des erreurs de communication ou même un anodin excès de confiance qu’il suffirait de mettre sur le compte de son ardeur juvénile et « disruptive ».

Lire la suite [Billet invité] « Jupitre est-il dangereux » me demandais-je en juin 2018… – Par Mathieu Morel