Tous les articles par Vincent Christophe LE ROUX

[Billet invité] – «Lettre ouverte aux camarades sous étiquette (rouge, noir et/ou vert vif) et parfois sous influence» – Par Christine DUPLAISSY

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et enfant

Quand je pense qu’au début de ce mouvement, vous NOUS avez tous – ou quasiment tous – traités de « beaufs racistes » sous nos gilets fluos, sans jamais chercher à comprendre cette défiance et ce rejet de TOUTES les élites et ce, quelles que soient les « étiquettes » politiques et/ou syndicales !

Il n’y a pas pire racisme que le racisme de classe, auquel nous sommes TOUS confrontés, sans distinction de « couleur de peau », ni de religion ou de philosophie.

Lire la suite [Billet invité] – «Lettre ouverte aux camarades sous étiquette (rouge, noir et/ou vert vif) et parfois sous influence» – Par Christine DUPLAISSY

Qui sème la misère, récolte un jour la colère… Et maintenant que le peuple est dans la rue, il n’est pas prêt de rentrer à la maison !

300_2

Avec les Gilets Jaunes, la machine à baffes est en train de chauffer.

Non, pas de surchauffer. Que les dominants du moment ne se fassent aucune illusion. On a bien des ressources… Parce que nous sommes le nombre ! Parce que nous sommes la force ! Parce que rien ni personne ne peut anéantir la force d’un peuple et de l’humanité déterminée à reprendre son destin en mains, sinon une guerre nucléaire, bactériologique ou chimique, ou Dame Nature elle-même dans le grand effondrement !

Lire la suite Qui sème la misère, récolte un jour la colère… Et maintenant que le peuple est dans la rue, il n’est pas prêt de rentrer à la maison !

Après Macron…

Macron démission

MACRON doit partir !
C’est un fait !
Et ce AU PLUS VITE !
Pas seulement lui !
Lui et son monde doivent partir !
Ils doivent libérer les locaux qu’ils occupent et nous remettre les clés, à NOUS LE PEUPLE SOUVERAIN !
Mais ça ne suffira pas à nous renvoyer à la maison…

Lire la suite Après Macron…

« L’éviction de Kuzmanovic et Cocq : les contradictions et le retour des vieux démons de la FI » – Par Jacques SAPIR – 01/12/2018

Avant-propos de Vincent Christophe Le Roux : Jacques Sapir a produit ce 1er décembre (texte publié sur sa page Facebook), un texte d’une grande densité. Il attaque violemment Mélenchon mais parce que Mélenchon a donné tout ce qu’il faut pour qu’on l’étrille. Sapir met le doigt là où ça fait mal.

*

L’éviction de Djordje Kuzmanovic, orateur national de la France Insoumise sur les questions internationales et de défense et co-rédacteur de son livret international et défense, des listes pour les élections européennes, et son départ du mouvement, ainsi que celle de François Cocq, ancien responsable « éducation », posent de nombreuses questions tant quant aux procédures régnant à la FI que quant à la ligne de ce mouvement.

Lire la suite « L’éviction de Kuzmanovic et Cocq : les contradictions et le retour des vieux démons de la FI » – Par Jacques SAPIR – 01/12/2018

[Billet invité] « Lettre à un copain » – Par Mathieu MOREL – 29/11/2018

Mon cher Manu
(ou « monsieur le président » mais ça fait pas très « start-up néchionne », « open space » ou « uberépublique »),

Il y a un truc intrigant chez toi, une espèce de relation très élastique avec la légitimité. En soi, je te concède volontiers que ça n’a rien d’étonnant de la part d’un type qui considère, par exemple, qu’un régime scélérat auto-proclamé sous la menace d’une invasion étrangère « c’est la France ». C’est encore moins étonnant quand on pense que ledit régime n’avait de cesse d’implorer la « confiance de l’Allemagne », de célébrer le « couple » qu’il formait avec elle et d’invoquer la nécessité de s’auto-mutiler pour bâtir avec elle une Europe enfin pacifiée. On a les madeleines de Proust qu’on peut.

Lire la suite [Billet invité] « Lettre à un copain » – Par Mathieu MOREL – 29/11/2018

Jean-Luc Mélenchon : de la splendeur à la décadence

Après avoir renié, sans assumer jamais de le dire ouvertement, sa presque victorieuse stratégie « populiste » de conquête du pouvoir…

Après avoir abandonné de fait, depuis dix-huit mois, une importante partie de son projet qui était encore plus le nôtre que le sien…

Lire la suite Jean-Luc Mélenchon : de la splendeur à la décadence