Archives pour la catégorie 11.F- Billets de Baloo Kâa

[Billet invité] Au bout du chemin, voilà les cigales ! – Par Baloo Kâa – le 04/01/2020

Le chant de la cigale 2 - YouTube

L’homme qui se pose un matin devant sa glace,
Se regarde longuement en esquissant une grimace.
Depuis un moment, il s’est aperçu que cette vie l’étouffe,
Qu’il ne supporte plus ces parasites qui ne vivent que dans l’esbroufe.
Lui qui se considère humaniste, n’est en fait qu’un pauvre utopiste
Qui se sent usé, de toujours devoir lutter contre ces nouveaux autistes,
Ces esprits sourds aux problèmes humains qui, isolés dans leur monde,
Ne pensent qu’à servir leurs puissants maîtres immondes.

Le ciel gris ne donne pas envie de mettre son nez dehors
Et comme d’habitude, les nouvelles sont encore accablantes.
Les journaleux de mauvais augure qui apportent la tourmente
Ressemblent, dans leurs costumes sombres, à des vrais croque mort,
Prêts à surgir sur les écrans ou sur les ondes pour faire l’opinion
Et annoncer, ici un massacre, là-bas un crash d’avion,
Ou encore, un banal règlement de compte entre dealers.
Au final, il se sent presque soulagé d’avoir évité les prédateurs.

Il ne comprend pas pourquoi ce monde est de plus en plus violent.
L’agressivité est devenue la norme, les incivilités se sont banalisé.
Les gens ont oublié les valeurs essentielles dans cette société sclérosée
Mais pourtant, il continue malgré tout à saluer ses voisins,
Même ceux qui ne lui répondent plus depuis longtemps.
Et quand il sourit aussi aux inconnus qui croisent son chemin,
Certains le prennent pour un demeuré, d’autres l’ignorent,
Qu’importe, il ne se soucie pas d’eux, ils font juste partie du décor.

Ceux qui le connaissent un peu, savent bien que ces sourires de façade
e changent rien au fait, qu’il est avant tout, un vieil ours solitaire.
Des curieux, intrigués par ce personnage toujours silencieux
S’aventurent quelques fois et osent un contact audacieux.
S’il interprète cette approche comme une embuscade,
Il repousse gentiment tous ceux qui l’exaspèrent.
Par contre, s’il ressent en eux du respect et de la sincérité,
Il peut vite devenir bavard et révéler parfois un côté survolté.

S’il semble si peu avenant le bougre, c’est juste le résultat de la trahison
D’amis infidèles qui ont joué avec lui et assombri son horizon.
Mais tous ces moments de déception, ces montagnes russes d’émotion,
Il arrive maintenant à en parler au détour de certaines discussions
Comme si tout ce qu’il a vécu n’était finalement pas si grave.
Aujourd’hui, Il semble serein, il s’est reconstruit une nouvelle vie
Et il rêve encore de réaliser tous ses désirs inassouvis
Qu’il avait mis de côté pour bosser dur, jusqu’à se rendre esclave.

Son avenir se dessine dans un paysage de lavande et d’oliviers.
Il n’est pas exigeant, il veut juste être près de la mer et des palmiers,
Avoir sa femme à ses côtés et profiter avec elle de la vie provençale
Qu’ils quittent à regret après chacune de leurs escapades estivales.
Devant sa glace, la grimace s’efface et laisse la place à un sourire.
Il voit déjà ce petit paradis, où tranquillement il pourra vivre et écrire,
Doucement, il s’imprègne du sud et entend presque le chant des cigales.
Il sait maintenant qu’il en faut peu pour que le plaisir soit total.

[Billet invité] Dis-moi, papi, c’est quoi la macronie ? Par Baloo Kâa – 03/01/2020

Si je devais t’expliquer ce vilain mot, je pourrais te dire les choses suivantes.

La macronie, c’est un régime présidentiel où tu peux être considéré comme un délinquant si tu portes un gilet jaune, un masque chirurgical et des lunettes de piscine pour te protéger des gaz lacrymogènes dans des manifs. Tu peux même être considéré comme dangereux si tu es invalide dans un fauteuil roulant car depuis le jugement d’un magistrat « INDÉPENDANT », le fauteuil roulant est une arme par destination.

La macronie, c’est cette France qui méprise tous ceux qui osent contester le pouvoir d’un ex banquier que l’oligarchie a réussi à imposer à l’Élysée.

Lire la suite [Billet invité] Dis-moi, papi, c’est quoi la macronie ? Par Baloo Kâa – 03/01/2020

[Billet invité] Le petit dictateur a grandi – Par Baloo Kâa – 20/12/2019

Pour retrouver la source de ce billet : cliquez ici (section « Articles » de la page Facebook de Baloo Kâa)
Pour retrouver la source du billet « Un dictateur est né« , cliquez ici (section « Articles » de la page Facebook de Baloo Kâa)
*
Le Roi micron Premier
*
*
Il y a un an presque jour pour jour, au regard de ce qui se passait dans le pays à cause de la réforme de la SNCF à laquelle les cheminots s’étaient fortement opposés sans obtenir gain de cause, mais aussi au regard des prémices du mouvement des Gilets Jaunes, j’écrivais un texte qui avait pour titre : Un dictateur est né.
*
Je crois malheureusement que ce pamphlet est encore plus d’actualité en cette fin d’année 2019 et le petit dictateur a grandi peut donc être considéré comme la suite logique.*
Celui qui se comparaît presque à Jupiter, n’a eu de cesse, pendant deux longues années, de démontrer de quoi il était capable.

Lire la suite [Billet invité] Le petit dictateur a grandi – Par Baloo Kâa – 20/12/2019

[Billet invité] Billet d’humeur de Noël – Par Baloo Kâa – 06/12/2019

Gréver c'est rêver grave

*

Source de cet article : compte Facebook de Baloo Kâa. Cliquez ici.

*

UN MILLION DE PERSONNES OU PLUS DANS LES RUES. CE N’EST QU’UN DÉBUT.

Tant que tous les Français qui se plaignent de la dureté de la vie actuelle n’auront pas compris que tous les gouvernants de ces trente dernières années ont été ou sont encore de plus en plus nuisibles pour la plus grande majorité de la population, rien ne changera vraiment.

Lire la suite [Billet invité] Billet d’humeur de Noël – Par Baloo Kâa – 06/12/2019

[Billet invité – Poésie politique] – « J’ai Sept Ans » – Par Baloo Kâa – 15/12/2018

Avant-propos de Vincent Christophe Le Roux : Je vous fais partager ci-dessous ce magnifique texte écrit par mon ami Baloo Kâa. Vous pouvez le retrouver dans la rubrique «Articles» de sa page Facebook en cliquant ici.

Et avant le texte lui-même, voici ce que son auteur, Baloo Kâa, a dit pour le présenter :

Mercredi (12 décembre 2018), je vous ai sollicités pour sortir un peu de l’ordinaire et je vous ai demandé de me suggérer des sujets sur lesquels je pourrais écrire.

Marion Kdm m’a proposé d’écrire sur les Violences Éducatives Ordinaires appelées aussi VEO et j’ai accepté cette idée car, mine de rien, c’est un vrai sujet de société qui mériterait que l’on y accorde beaucoup plus d’intérêt car ce sont les générations futures qui sont concernées et qui subiront les décisions prises par notre génération.

Pour parler de ces VEO, j’ai décidé d’y associer les violences conjugales que subissent passivement les enfants quand ils en sont témoins.

J’ai pris l’option d’en parler avec le regard d’un enfant et du ressenti qui pourrait, dans le présent et dans le futur, forger sa personnalité.

Le texte que j’ai imaginé s’appelle : J’ai Sept ans.

Lire la suite [Billet invité – Poésie politique] – « J’ai Sept Ans » – Par Baloo Kâa – 15/12/2018

[Billet invité – Poésie politique] – « La révolte des riens » – Par Baloo Kâa

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout, foule, chapeau et plein air

Les élites et les naïfs clamaient partout que La République Était Magnifique

Depuis qu’elle était dirigée par ce golden boy hyper dynamique,

Qui prétendait qu’avec lui, la France sortirait du marasme économique.

Il avait le soutien des puissants et pour les Français, ça serait donc bénéfique.

*

Lire la suite [Billet invité – Poésie politique] – « La révolte des riens » – Par Baloo Kâa

[Billet invité] Un dictateur est né – Par Baloo Kâa – 11/04/2018

La dictature en marche

Pour retrouver la source de ce billet, cliquez ici (section Articles de la page Facebook de Baloo Kâa)

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Vous souvenez-vous de cette France
Qui tremblait face à la montée du FN ?
Avez-vous déjà oublié cette odeur rance
Qui s’installait quand apparaissaient les Le Pen ?
C’était hier, en 2017, c’était il y a un an à peine.
Heureusement, Super Banquier était là et il s’est dressé fièrement
Pour créer la Start Up France et s’opposer à l’incarnation de la Haine.
Il était jeune, il était beau et en plus, il s’exprimait poliment.

Lire la suite [Billet invité] Un dictateur est né – Par Baloo Kâa – 11/04/2018