Archives pour la catégorie 12- Les intellectuels contemporains qui m’inspirent

[Billet invité] Emmanuel Macron : Illégalité, illégitimité et imposture (parties 1 et 2) – Par Régis de Castelnau (avocat) – 26/01/2020

Avant-propos de Vincent Christophe Le Roux : L’auteur de ce billet ci-dessous reproduit est Régis de Castelnau, un avocat bien connu du barreau de Paris qui tient un blog très lu intitulé Vu du droit.

Vous avez ci-dessous les deux parties d’une démonstration d’une grande densité et en même temps d’une grande gravité. Qui recoupe largement ce que nombre de mes ami-e-s politiques et moi-même, qui ne sommes pas avocats ou professionnels du Droit ou de la science politique, mais seulement des citoyens engagés, ne cessons de dire depuis le jour du premier tour de l’élection présidentielle de 2017.

C’est un puissant réquisitoire contre le président de la République, avec une argumentation du type de celles qu’un procureur pourrait défendre au prétoire à l’encontre d’un accusé.

Régis de Castelnau qui est avocat connaît bien le Droit, aussi bien le Droit constitutionnel que le Droit administratif ou le Droit public en général, sans ignorer non plus le Droit privé avec toutes les questions tenant à la justice judiciaire, gardienne (en théorie juridique) des libertés individuelles.

Sa démonstration est lumineuse bien que nous n’apprenions pas grand chose tant nous sommes informés et conscients de ce qui se passe depuis deux ans et demi que Macron occupe illégalement et illégitimement sa fonction.

Là où Régis de Castelnau nous apporte quelque chose qui n’a pas de prix, et pour cela on lui doit remerciements et gratitude, c’est qu’il décrit on ne peut plus clairement, sans langue de bois, sans langage codé ou expression diplomatique, les fautes, les errements, les illégalités, les faits constitutifs d’inconstitutionnalités manifestes don Macron et sa bande se sont rendus coupables depuis qu’ils sont à leurs postes, ce dont beaucoup ont certes conscience mais que si peu osent avouer publiquement. Or Régis de Castelnau met allègrement les pieds dans le plat, si j’ose dire. Lui n’a pas le tort d’avoir comme d’autres des pudeurs de gazelle ! Et il pourrait bien décoincer / dégoiser / désinhiber pas mal de gens. Je fais partie, avec quelques ami-e-s politiques de celles et ceux qui ont osé de tempos en temps évoquer le quasi coup d’État du premier tour de l’élection présidentielle, en basant sur les très nombreuses irrégularités constatées ce jour-là et rapportées dans les médias, avant de disparaître des sites internet de presse, irrégularités qui, bien que massives, n’ont jamais été traitées comme elles auraient dû l’être à la fois par les « pouvoirs publics », par les juges qui étaient censés protéger nos libertés fondamentales et la sincérité du scrutin, et par nos « représentants » qu’ils soient déjà élus ou qu’ils aient aspiré alors à l’être… Silence radio absolu et assourdissant de la part de Mélenchon notamment…

Donc que Régis de Castelnau dise les choses et les dise ainsi, sans fioriture, sans finasserie, cela va nous aider à être peut-être entendus. Enfin entendus !

Car, à la différence de mes ami-e-s politiques et de moi,-même, Régis de Castelnau n’est pas un anonyme du type de ceux qui parlent dans le désert, quoi qu’ils disent ! Son blog est très lu, très suivi. Et sans doute y compris dans les hautes sphères… Donc, quand il parle, ou en l’occurrence quand il écrit, ce qu’il dit « voyage » si j’ose dire. Et pourrait bien avoir son effet, un effet quelque peu explosif. Car si Régis de Castelnau étrille, depuis un certain temps déjà, Emmanuel Macron, les deux parties de son billet qu’il a publiées entre hier (25 janvier) et aujourd’hui (26 janvier) sont une véritable bombe à fragmentation. Espérons que les dommages portés à la cible, ajoutés à ceux que le peuple lui inflige depuis quelques temps, seront assez profonds et réels pour la faire s’effondrer au plus vite. Car nous n’en pouvons plus…

Oui, j’ai idée que ce billet va avoir des effets très puissants. En raison de ce qui est dit et en raison de qui l’a dit…

On peut retrouver l’original du billet en cliquant ici pour la première partie et pour la seconde. Les visuels que j’ai mis en amorce des deux parties sont ceux que Régis de Castelnau a choisis lui-même pour illustrer son billet.

1ère partie: L’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron est illégitime (publié le 25/01/2020)

2nde partie : Illégitimité de l’exercice du pouvoir par Emmanuel Macron (publié le 26/01/2020)

Lire la suite [Billet invité] Emmanuel Macron : Illégalité, illégitimité et imposture (parties 1 et 2) – Par Régis de Castelnau (avocat) – 26/01/2020

Rencontre avec Frédéric Lordon à la librairie parisienne “Le Merle moqueur” le 10/10/2019 à propos de son dernier livre “Vivre sans ? Autorité, institutions, économie…”

Je vous propose ci-dessous le lien vers la vidéo ainsi que la retranscription intégrale (que j’ai réalisée ce samedi 23 novembre) de ce qu’a dit Frédéric Lordon à l’occasion de cette rencontre à laquelle il a été convié, le 10 octobre 2019, par la librairie parisienne « Le Merle moqueur » suite à la parution de son dernier livre intitulé « Vivre sans ? Autorité, institutions, économie… » publié en octobre 2019 aux éditions La Fabrique.

Vivre sans - autorité, institutions, économie - Par Frédéric Lordon

La librairie Le Merle moqueur est domiciliée 51 rue de Bagnolet, 75020 Paris.

*
La vidéo est accessible en cliquant ici.
*
*
Et voici le texte de la retranscription des réponses données par Frédéric Lordon aux questions qui lui ont été posées par l’animatrice de la rencontre, questions qui ont constitué la trame de l’exposé.
*
Cette première partie de l’exposé et de la vidéo occupe 51 minutes et 20 secondes. Viennent ensuite, pour les 35 minutes restantes, les questions du public et les réponses données par Frédéric Lordon. On est alors, plus que jamais, dans de la philosophie politique et dans l’analyse et l’interprétation de la pensée et des écrits de quelques grands philosophes de la politique. C’est donc un peu trop « perché » pour moi pour que j’en comprenne tous les aspects qui sont développés et c’est pourquoi je m’abstiens d’en retranscrire le contenu. Je considère que cette seconde partie de la vidéo n’est pas franchement destinée au grand public mais davantage réservée à un auditoire d’experts de la philosophie politique.
*

Pour autant, bien que je ne vous en propose pas la retranscription dans ce billet, je vous invite néanmoins à écouter ces passages dans la vidéo car au-delà des éléments que je juge d’appréhension difficile aux non initiés, il y a aussi des réflexions et des analyses accessibles à tous, et qui sont d’une grande importance à la fois sur un plan théorique et au regard de la perspective de leur mise en application pratique.

*

Lire la suite Rencontre avec Frédéric Lordon à la librairie parisienne “Le Merle moqueur” le 10/10/2019 à propos de son dernier livre “Vivre sans ? Autorité, institutions, économie…”

La révolution n’est pas un pique-nique – Par Frédéric Lordon – Le 19/02/2014

Je vous propose ci-dessous la retranscription partielle que j’ai faite de l’intervention (à visionner ici) de Frédéric Lordon au colloque “Penser l’émancipation” organisé à l’Université de Paris Ouest Nanterre du 19 au 22 février 2014.

Frédéric Lordon est intervenu le 19 février 2014.

Lire la suite La révolution n’est pas un pique-nique – Par Frédéric Lordon – Le 19/02/2014

La révolution n’est pas un pique-nique – Par Frédéric Lordon – Le 19/02/2014

Je reproduis ci-dessous la retranscription partielle que j’avais faite de l’intervention (à visionner ici) de  Frédéric Lordon au colloque « Penser l’émancipation » organisé à l’Université de Paris Ouest Nanterre du 19 au 22 février 2014. Frédéric Lordon est intervenu le 19 février. Je l’avais publiée sur mon ancien blog (voir ici).

BALLAST | Frédéric Lordon : « Dire ensemble la condition ...

La photo ci-dessus est de Stéphane Burlot (cliquer ici pour accéder à son compte Instagram) et figure dans un entretien que Frédéric Lordon a donné à la revue Ballast le 19 novembre 2018 (entretien que l’on peut retrouver en cliquant ici).

*   *   *   *   *   *   *   *

Je crois que du moment où j’avais reçu cette invitation à ce colloque, dont je remercie vivement les organisateurs au passage, j’avais pris le parti d’un rôle qui est celui de la dissonance et du dégrisement. Comme il en faut toujours un pour jouer le mauvais esprit, je me suis dévoué.

Alors je ne sais plus au juste quel titre j’ai donné mais je crois que si c’était à refaire, je donnerais volontiers celui-ci : « D’une étroite ligne de crête ».

Lire la suite La révolution n’est pas un pique-nique – Par Frédéric Lordon – Le 19/02/2014

Intervention de Frédéric Lordon au sommet international du Plan B – Paris le 23/01/2016

Je vous propose ci-dessous un texte que je juge essentiel, FONDAMENTAL. Il s’agit d’une retranscription intégrale que j’ai faite de l’intervention de Frédéric Lordon à l’occasion de la table ronde « L’euro à quelles conditions ? » lors du sommet international du Plan B organisé à Paris le 23 janvier 2016 par le mouvement La France InsoumiseY étaient intervenues les personnes suivantes :

– Massimo Amato, économiste italien,

– Emiliano Brancaccio, économiste italien,

– Martin Höpner, économiste allemand,

– Jacques Généreux, économiste français,

– Frédéric Lordon, économiste et philosophe français,

– Nikolaj Villumsen, député de l’Alliance rouge-verte, danois

*

Initialement, j’avais publié cette retranscription sur mon ancien blog intitulé « Vive la Sixième République et la première véritable démocratie » (article accessible en cliquant ici) mais j’ai décidé de le rapatrier également sur ce nouveau blog car ce texte n’a jamais été aussi actuel.

*

Pour voir la vidéo, cliquer ici. Frédéric Lordon intervient de 2 heures 34 minutes et 50 secondes à 2 heures 51 minutes et 40 secondes.

Retranscription faite par Vincent Christophe Le Roux

BALLAST | Frédéric Lordon : « Dire ensemble la condition ...

La photo ci-dessus est de Stéphane Burlot (cliquer ici pour accéder à son compte Instagram) et figure dans un entretien que Frédéric Lordon a donné à la revue Ballast le 19 novembre 2018 (entretien que l’on peut retrouver en cliquant ici).

*   *   *   *   *  *   *   *   *   *  *   *   *   *   *  *   *   *   *   *

Écoutez, je ne vais dire ni des choses très techniques, ni des choses très nouvelles. Je ne vais pas présenter de schéma d’architecture monétaire alternative. Je voudrais simplement insister sur ce que me semblent être les enjeux fondamentaux de ce qui peut se donner sous le nom de Plan B.

Lire la suite Intervention de Frédéric Lordon au sommet international du Plan B – Paris le 23/01/2016

« L’éviction de Kuzmanovic et Cocq : les contradictions et le retour des vieux démons de la FI » – Par Jacques SAPIR – 01/12/2018

Avant-propos de Vincent Christophe Le Roux : Jacques Sapir a produit ce 1er décembre (texte publié sur sa page Facebook), un texte d’une grande densité. Il attaque violemment Mélenchon mais parce que Mélenchon a donné tout ce qu’il faut pour qu’on l’étrille. Sapir met le doigt là où ça fait mal.

*

L’éviction de Djordje Kuzmanovic, orateur national de la France Insoumise sur les questions internationales et de défense et co-rédacteur de son livret international et défense, des listes pour les élections européennes, et son départ du mouvement, ainsi que celle de François Cocq, ancien responsable « éducation », posent de nombreuses questions tant quant aux procédures régnant à la FI que quant à la ligne de ce mouvement.

Lire la suite « L’éviction de Kuzmanovic et Cocq : les contradictions et le retour des vieux démons de la FI » – Par Jacques SAPIR – 01/12/2018