Archives du mot-clé insurrection du peuple

Quand il est « minuit moins une », jouer au petit chimiste et chercher sans cesse à créer de nouvelles molécules est-il un acte responsable ?

J’ai envie de sous-titrer ce billet : « De l’atomisation en cours du paysage politique français… »

Presque chaque jour, naît en France un nouveau parti ou plutôt, un nouveau « mouvement ». Avec souvent de bien bonnes idées (du moins de mon point de vue) et plein d’apparente bonhomie, mêlée de bonne volonté de les défendre jusqu’au bout. Avec aussi, semble-t-il, une bonne dose de sincérité (pour autant que l’on puisse en juger mais hélas nous n’avons jamais, nous-mêmes, toutes les cartes en mains pour dresser un diagnostic qui soit fiable de manière absolue…). Et plus ou moins de talent pour témoigner de l’une et convaincre de l’autre.

Mais en politique (au sens noble de gestion des affaires de la « cité »), si la pensée unique ou le parti unique est un des fléaux les plus toxiques, et si la forme moderne de cette pensée unique et de ce parti unique qu’est l’hégémonie (de plus en plus contestée et brinquebalante) du néolibéralisme qui en tient lieu l’est tout autant, je ne vois pas, dans l’atomisation politique qui prend corps sous nos yeux ébahis, de source d’espoir pour demain.

Lire la suite Quand il est « minuit moins une », jouer au petit chimiste et chercher sans cesse à créer de nouvelles molécules est-il un acte responsable ?

La liste de la France Insoumise pour l’élection européenne 2019 : la menace d’un sabre de bois !

Avant-propos de Vincent Christophe Le Roux : Je vous livre ci-dessous les réflexions que m’ont inspiré d’une part l’annonce de la composition officielle de la liste « Maintenant le peuple » présentée par la France Insoumise pour l’élection européenne à venir, et d’autre part le contexte politique général avec la révolte des Gilets Jaunes…

Le sabre de bois est cette arme que Polichinelle (Pulcinella) c’est-à-dire l’un des personnages de la comédie italienne la Commedia dell’Arte sortait sans cesse pour donner le sentiment de se battre contre ses adversaires et ses ennemis mais qui ne leur faisait jamais aucun mal puisqu’il ne se battait que pour de faux comme diraient les enfants… Eh bien, Mélenchon ressemble de plus en plus à ce personnage de théâtre !

La COMmEDIA DELl’ ARTE. - ppt video online télécharger

Lire la suite La liste de la France Insoumise pour l’élection européenne 2019 : la menace d’un sabre de bois !

Le début de la fin pour Macron et son monde !

κλεψύδρα - παλιά ντεμοντέ κλεψύδρα, μαύρη άμμο, σχεδόν ...

Tic tac…tic tac…tic tac…tic tac…tic tac…tic tac…tic tac…tic tac…tic tac…

Le monde de Macron est sur le point de s’effondrer. Il le sait. Ses amis le savent. Ceux qui l’ont mis là le savent. Ceux qui bénéficient de son action le savent.

Lire la suite Le début de la fin pour Macron et son monde !

Du livre « Comment la non-violence protège l’État – Essai sur l’inefficacité des mouvements sociaux » de Peter GELDERLOOS

Peter Gelderloos - Comment la nonn violence protège l'État - Essai sur l'inefficacité des mouvements sociaux_couverture

*

Cet ouvrage de Peter Gelderloos a été publié en France aux Éditions Libre (voir ici leur page Facebook) en juillet 2018 mais la première édition l’a été en 2005 aux États-Unis.

Je vous propose, dans ce billet, des extraits de l’avant-propos écrit par Nicolas Casaux, de la préface écrite par Francis Dupuis-Déri* et de l’introduction à ce livre écrite par son auteur.

Mise à jour du 14/10/2018 : j’ai ajouté quelques extraits du chapitre intitulé: «La non-violence est inefficace.»

Ce livre a été édité pour la première fois en 2005 aux États-Unis. l’auteur a décidé de l’écrire à la suite de sa participation, en 2004, à une table ronde lors de la Conférence anarchiste d’Amérique du Nord.

Peter Gelderloos - Comment la non-violence protège l'État - Essai sur l'inefficacité des mouvements sociaux_4e de couverture

Lire la suite Du livre « Comment la non-violence protège l’État – Essai sur l’inefficacité des mouvements sociaux » de Peter GELDERLOOS

L’Exécutif vacille mais la principale opposition politique calme le jeu au lieu de s’engouffrer dans la brèche ouverte…

CONFUCIUS - Un peuple qui n'est plus capable de se mettre en colère est un peuple mort

Le 03 octobre dernier, en milieu  de journée, quelques heures après la démission de Gérard Collomb du ministère de l’Intérieur et la séance de passation des pouvoirs place Beauvau, j’écrivais ceci sur ma page Facebook :

03/10 – 13h40

Il semble que les évènements se précipitent. Et qu’en haut, il n’y ait plus personne à la barre.

Lire la suite L’Exécutif vacille mais la principale opposition politique calme le jeu au lieu de s’engouffrer dans la brèche ouverte…

Je pense qu’il va falloir que nous fassions les choses nous-mêmes…

Einstein - Celui qui respecte l'autorité sans se poser aucune question est le plus grand ennemi de la vérité

Avant-propos

J’ai l’honneur et la fierté de vous proposer ci-dessous mon nouveau billet de blog que j’ai publié sur ce qui est également un nouveau blog. Ce nouveau blog, j’ai choisi, après mûre réflexion, de l’intituler « Le peuple n’obtient que ce qu’il prend », citation bien connue de Louise MICHEL. Voilà de quoi créer l’ambiance de ce nouveau blog et annoncer la couleur : rebelle et révoltée… 

Lire la suite Je pense qu’il va falloir que nous fassions les choses nous-mêmes…