Archives du mot-clé révolution

Le RIC : une menace contre la République qui ne dit pas son nom ou une arme de destruction massive du système oligarchique et capitaliste ?

RIC

Je réagis au regard de divers messages et prises de position que j’ai lues ces dernières heures et ces derniers jours à propos du RIC [le Référendum d’Initiative Citoyenne].

Lire la suite Le RIC : une menace contre la République qui ne dit pas son nom ou une arme de destruction massive du système oligarchique et capitaliste ?

La révolution n’est pas un pique-nique – Par Frédéric Lordon – Le 19/02/2014

Je reproduis ci-dessous la retranscription partielle que j’avais faite de l’intervention (à visionner ici) de  Frédéric Lordon au colloque « Penser l’émancipation » organisé à l’Université de Paris Ouest Nanterre du 19 au 22 février 2014. Frédéric Lordon est intervenu le 19 février. Je l’avais publiée sur mon ancien blog (voir ici).

BALLAST | Frédéric Lordon : « Dire ensemble la condition ...

La photo ci-dessus est de Stéphane Burlot (cliquer ici pour accéder à son compte Instagram) et figure dans un entretien que Frédéric Lordon a donné à la revue Ballast le 19 novembre 2018 (entretien que l’on peut retrouver en cliquant ici).

*   *   *   *   *   *   *   *

Je crois que du moment où j’avais reçu cette invitation à ce colloque, dont je remercie vivement les organisateurs au passage, j’avais pris le parti d’un rôle qui est celui de la dissonance et du dégrisement. Comme il en faut toujours un pour jouer le mauvais esprit, je me suis dévoué.

Alors je ne sais plus au juste quel titre j’ai donné mais je crois que si c’était à refaire, je donnerais volontiers celui-ci : « D’une étroite ligne de crête ».

Lire la suite La révolution n’est pas un pique-nique – Par Frédéric Lordon – Le 19/02/2014

La violence des forces de l’ordre ne peut qu’engendrer, en retour, la violence décuplée d’un peuple qui veut survivre…

Depuis quelques heures, depuis quelques jours, les nouvelles tragiques du “front” se multiplient. Les victimes expiatoires de la cruauté du système se comptent par dizaines. Des morts, nous en avons déjà. Plusieurs. Des blessés pour le restant de leur vie, c’est pas dizaines qu’on les dénombre.

Lire la suite La violence des forces de l’ordre ne peut qu’engendrer, en retour, la violence décuplée d’un peuple qui veut survivre…

La liste de la France Insoumise pour l’élection européenne 2019 : la menace d’un sabre de bois !

Avant-propos de Vincent Christophe Le Roux : Je vous livre ci-dessous les réflexions que m’ont inspiré d’une part l’annonce de la composition officielle de la liste « Maintenant le peuple » présentée par la France Insoumise pour l’élection européenne à venir, et d’autre part le contexte politique général avec la révolte des Gilets Jaunes…

Le sabre de bois est cette arme que Polichinelle (Pulcinella) c’est-à-dire l’un des personnages de la comédie italienne la Commedia dell’Arte sortait sans cesse pour donner le sentiment de se battre contre ses adversaires et ses ennemis mais qui ne leur faisait jamais aucun mal puisqu’il ne se battait que pour de faux comme diraient les enfants… Eh bien, Mélenchon ressemble de plus en plus à ce personnage de théâtre !

La COMmEDIA DELl’ ARTE. - ppt video online télécharger

Lire la suite La liste de la France Insoumise pour l’élection européenne 2019 : la menace d’un sabre de bois !

Toi, l’éternel ennemi du Peuple Souverain, souviens-toi de Valmy en septembre 1792 !

Valmy

Personne ne l’ignore plus désormais. Dès demain, vont être engagés par les pouvoirs publics, face au peuple français en révolte, une panoplie de moyens militaires pour affronter ce peuple décidément indocile, bruyant et contestataire. Toute la presse s’est fait l’écho du fait que des « blindés » de la « Gendarmerie » vont être déployés. « Pour protéger les bâtiments de l’État » nous dit-on, et notamment ceux les plus sensibles qui abritent le Président de la République, le Premier Ministre et les différents acteurs du sommet de l’État. Mais aussi, le cas échéant, pour « démanteler rapidement les barricades qui viendraient à être érigées par les Gilets Jaunes ».

Lire la suite Toi, l’éternel ennemi du Peuple Souverain, souviens-toi de Valmy en septembre 1792 !

[Billet invité] – «Lettre ouverte aux camarades sous étiquette (rouge, noir et/ou vert vif) et parfois sous influence» – Par Christine DUPLAISSY

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et enfant

Quand je pense qu’au début de ce mouvement, vous NOUS avez tous – ou quasiment tous – traités de « beaufs racistes » sous nos gilets fluos, sans jamais chercher à comprendre cette défiance et ce rejet de TOUTES les élites et ce, quelles que soient les « étiquettes » politiques et/ou syndicales !

Il n’y a pas pire racisme que le racisme de classe, auquel nous sommes TOUS confrontés, sans distinction de « couleur de peau », ni de religion ou de philosophie.

Lire la suite [Billet invité] – «Lettre ouverte aux camarades sous étiquette (rouge, noir et/ou vert vif) et parfois sous influence» – Par Christine DUPLAISSY

Qui sème la misère, récolte un jour la colère… Et maintenant que le peuple est dans la rue, il n’est pas prêt de rentrer à la maison !

300_2

Avec les Gilets Jaunes, la machine à baffes est en train de chauffer.

Non, pas de surchauffer. Que les dominants du moment ne se fassent aucune illusion. On a bien des ressources… Parce que nous sommes le nombre ! Parce que nous sommes la force ! Parce que rien ni personne ne peut anéantir la force d’un peuple et de l’humanité déterminée à reprendre son destin en mains, sinon une guerre nucléaire, bactériologique ou chimique, ou Dame Nature elle-même dans le grand effondrement !

Lire la suite Qui sème la misère, récolte un jour la colère… Et maintenant que le peuple est dans la rue, il n’est pas prêt de rentrer à la maison !